Avec une largeur moyenne d’une dizaine de mètres, c’est le tributaire le plus important de la grande Nive. Elle prend sa source aux confins de la vallée des Aldudes et se jette dans la grande Nive à Saint-Martin-d’Arrossa.

Son cours jalonné de nombreuses piscicultures et de microcentrales en font certainement la rivière la plus anthropisée de tout le bassin. Malgré tout, cette rivière célèbre dont le nom résonne dans la tête de tous les pêcheurs de truite du Sud-Ouest est réputée pour sa bonne densité de truites fario, parfois de très belle taille. Bien que son profil la rende adaptée à toutes les techniques, le toc et la mouche sont ici reines.