D’une largeur moyenne de six à huit mètres, c’est avec la Nive de Baigorri le tributaire le plus important de la grande Nive.

Prenant sa source en amont d’Estérençuby, ses eaux claires s’écoulent sur une quinzaine de kilomètres en passant dans Saint-Jean-Pied-de Port sur sa partie basse avant de rejoindre le Laurhibar et la Nive d’Arnéguy au lieu dit « les trois eaux » à Uhart-Cize pour former la grande Nive.

Ce cours d’eau semi-calcaire aux eaux productives abrite une bonne densité de truites fario dont la taille moyenne se situe aux alentours de 25 cm. Son profil permet de pratiquer aussi bien la pêche au toc, à la mouche ou aux leurres.