Chez le pêcheur, les superlatifs ne manquent pas pour qualifier cette technique : noble, gracieuse, artistique, esthétique…mais aussi souvent assimilée à une pratique inaccessible et réservée aux meilleurs. En réalité, grâce à un enseignement méthodique et codifié du lancer français (jusqu’au niveau 3 inclus) qui apporte un gain de temps conséquent dans l’apprentissage, cette pêche se révèle à la portée de tous.
Néanmoins, observation, patience et persévérance sont comme toujours les clés de la réussite…

Avec des connaissances en entomologie, sur le montage des mouches artificielles et en utilisant un équipement léger, peu encombrant et facile à manipuler, cela devient alors passionnant…